Accompagnement des communes vers le zéro-phyto par un Syndicat des Eaux

  AU-DELÀ DE LA TECHNIQUE :

Le Syndicat Mixte d'Eau Potable des Sablons accompagne les communes dans la réalisation du dossier de demande de subvention pour du matériel alternatif.
Dans ce cadre, une trame de dossier a été rédigée puis transmise à l'ensemble des communes.
Des échanges ainsi que des réunions ont ensuite permis de finaliser ces dossiers. Enfin, ceux-ci ont été transmis à l'Agence de l'eau Seine-Normandie par les communes.

signataire de la charte

VILLENEUVE-LES-SABLONS (60175)

Dans le cadre de la transition vers le zéro-phyto dans la gestion des espaces publics, les communes situées sur le territoire du Syndicat Mixte d'Eau Potable des Sablons (SMEPS) ont été diagnostiquées puis accompagnée par le bureau d'études Éco'Logic.
Cette étude a permis de faire le point, en 2016 et 2017, sur les pratiques des agents communaux. L'idée était de définir les les évolutions techniques à mettre en place afin de ne plus utiliser de produits phytosanitaires.
Un plan d'action spécifique à chaque commune a permis de construire une marche à suivre pour parvenir à cet objectif, incluant une réflexion sur le matériel, les interventions ainsi que la communication.


De nouvelles pratiques ont été proposées selon les surfaces et le type d'intervention (préventif, curatif ou acceptatif) en tenant compte des coûts et des investissements nécessaires.
L'objectif étant d'aboutir à une gestion durable et différenciée avec de la fauche tardive, des prairies fleuries ou encore du fleurissement à base de plantes vivaces couvre-sol et de paillage.
Un point réglementaire était nécessaire dans chaque commune. Il a permis aux acteurs locaux de prendre conscience des enjeux d'une telle démarche.
Les zones sensibles, telles que les cimetières, ont fait l'objet d'une attention particulière pour encourager l'enherbement des allées et/ou un fleurissement avec des espèces adaptées afin de limiter les interventions de désherbage.


Les dossiers de demande de subvention pour du matériel alternatif ont ensuite été élaboré avec les communes. Pour cela, une "trame type" leur a été transmise afin d'indiquer le matériel requis et les montants correspondants. Celles-ci ont ensuite complété la trame en indiquant le type de matériel dans lequel elles souhaitaient investir ainsi que son coût. Le SMEPS a pu vérifier les dossiers avant leur envoi à l'Agence de l'eau Seine-Normandie. De plus, des prix ont été négociés avec une société de vente de matériel alternatif d'entretien des espaces verts.


Des journées techniques à destination des élus et des agents ont été mises en place :

- Le bureau d'études leur a dans un premier temps présenté la démarche d'accompagnement ainsi que la réglementation. Les leviers possibles pour cette transition ont été détaillés en insistant sur la nécessité de communiquer auprès du grand public (via des articles dans les revues des communes ainsi que des panneaux d'information).

- Une seconde journée a permis de présenter les alternatives aux produits phytosanitaires, telles que les pratiques préventives (paillage et plantes couvre-sol, plantation dense, ...) , les pratiques curatives (désherbage thermique ou mécanique, purin, ...) et les pratiques acceptatives (changement de regard, implication des habitants dans la végétalisation d'espaces verts ou des trottoirs, ...).
En complément, une démonstration de matériel alternatif a été organisée auprès des élus et agents techniques : brûleur thermique, brosse et balayeuse.

- Une 3ème journée portait sur la visite d'une cimetière en zéro-phyto dans une autre collectivité. Elle a permis de présenter les techniques utilisées pour limiter le désherbage dans les allées (utilisation d'un géotextile et désherbage manuel entre les tombes).

- Une dernière journée était centrée sur le fleurissement durable et la gestion différenciée, permettant ainsi de compléter le cycle de formation.


Au cours de l'année 2018, un bilan sera effectué afin de recenser les réussites et les points de blocage rencontrés par les agents et les élus. Une communication auprès du grand public va être développée afin de faciliter l'acceptation de ces changements de pratiques.
Pour cela, des animations ont été proposées aux communes : ateliers dans les écoles primaires sur la biodiversité, sorties-nature à la découverte des nouvelles pratiques développées par les agents, débats sur le zéro-phyto, ... Chacune des communes bénéficiera ainsi d'une demi-journée d'animation sur son territoire.


Les clés de la réussite :
- L'organisation de plusieurs journées techniques a permis d'informer et de sensibiliser les élus et les agents techniques.
- La rédaction d'une "trame type" de demande de subvention a facilité la rédaction de ces dossiers pour les communes.
- L'envoi de plusieurs mails et rappels aux communes ont permis de redire quelles étaient exactement les pièces à joindre aux dossiers de demande de subvention ainsi que le matériel éligible aux subventions de l'Agence de l'eau Seine-Normandie.
- L'organisation de réunions était nécessaire pour certaines communes n'ayant pas le temps de compléter elles-mêmes le dossier de demande de subvention.


Si c'était à refaire ?
Dans le cadre de cette transition vers le zéro-phyto, les élus et agents d'entretien des espaces verts de certaines communes reçoivent de nombreuses remarques de la population se plaignant que les espaces ne sont plus entretenus.
Pour faciliter l'acceptation des nouvelles pratiques, il aurait été judicieux d'organiser avec le bureau d'études des réunions d'information à destination des administrés et ce, dès le début de la démarche.





PUBLICATIONS

Le Rés'EAU

Mutualisation des machines de désherbage alternatif

map
person_img

URCPIE de Picardie

Union Régionale des Centres Permanents d'Initiatives pour l'Environnement Tel : 03 23 80 03 02

Vous souhaitez valoriser une initiative sur votre territoire ? Vous avez une ressource à nous suggérer ou une date intéressante à partager ? N'hésitez pas à nous contacter !


Vous pouvez télécharger notre Fiche Initiative vous permettant de témoigner d'une expérience ou de décrire une action. Vous pourrez ensuite la joindre dans le formulaire de droite. Si vous joignez des images, mettez le tout dans un fichier archive ZIP. Merci !

CONTACT

© 2016 / URCPIE DE PICARDIE - Siège social : 32 route d'Amiens - 80480 DURY
Adresse de Correspondance : 33 rue des Victimes de Comportet - 02000 MERLIEUX-ET-FOUQUEROLLES / Tel : 03.23.80.03.02